UPMRaflatac
Story | 02/22/2016 12:14:00

Glarus : des bières artisanales aux étiquettes haut de gamme

La conception d'étiquettes de qualité est toujours un processus collaboratif. C'est pourquoi Deyan Ivanov et Ivelin Dorovski, les propriétaires de la marque Glarus, ont choisi de s'associer au concepteur Jordan Jelev, à l'imprimeur d'étiquettes Rotoprint OOD et à UPM Raflatac pour fabriquer les étiquettes d'une marque de bière qui s'écoule aujourd'hui très bien.

Deyan Ivanov connaissait déjà le directeur artistique, graphiste, calligraphe et concepteur d'étiquettes Jordan Jelev: « Il est connu chez les producteurs de vin. Pour réussir, il faut s'associer aux meilleurs. La bière doit évidemment avoir un goût exceptionnel, mais il faut aussi que la conception et la typographie de l'étiquette évoquent un produit haut de gamme. »

Jordan Jelev pense également que la conception est toujours un processus collaboratif : ce sont les propriétaires qui ont imaginé le nom et la marque commerciale de Glarus, par exemple.

« J'ai ensuite été chargé de la conception graphique de la nouvelle étiquette. J'ai dessiné les mouettes, les logos et créé la typographie. La chimie naturelle entre nous est ensuite devenue une relation amicale propice au travail de conception.

« Le but du designer est de créer une identité visuelle marquante, compréhensible et en lien étroit avec l'objet de son travail. Le nom "Glarus" évoquant la mer, il était logique d'utiliser l'image d'une mouette de Varna. Je voulais créer une étiquette que le client reconnaisse et mémorise en un instant, qu'il pense "je cherche la bouteille avec la mouette". »

upm-raflatac-case-glarus-glass.jpg

Résistance aux conditions extrêmes

Pour créer une nouvelle étiquette, Jordan Jelev doit prendre en compte les matériaux, les technologies d'impression et les capacités de l'imprimerie.

« Lors de la conception, il faut penser à toutes les conditions possibles de stockage des bouteilles, notamment pour que les étiquettes ne se décollent pas pendant le transport. »

« Afin d'éviter tout risque, j'ai choisi de travailler avec le film métallisé PP Silver TC 50 d'UPM Raflatac. Ce produit d'étiquetage imperméable et attrayant possède une bonne résistance aux températures basses et élevées ainsi qu'aux rayures. Il est réalisé avec l'excellent adhésif RP 37. De plus, avec ce film en métal argenté, l'estampillage à chaud n'est plus nécessaire. »

Le designer ajoute que l'effet métallisé reste intact en cours d'impression. En outre, des revêtements blancs ont été utilisés afin d'améliorer l'esthétique du produit. Les lignes blanches sur la partie supérieure de l'étiquette créent un effet de perspective et suggèrent l'horizon où « notre mouette peut voler à son aise ».

upm-raflatac-case-glarus-labeling.jpg

Éclat métallisé sans estampillage à chaud

En fonction des capacités de Rotoprint OOD, leur transformateur d'étiquettes, Jordan Jelev et Deyan Ivanov ont réglé chaque détail de la fabrication pour éviter d'éventuels problèmes lors de l'impression, prenant aussi en compte les conditions de distribution et de stockage du produit.

« Ces dernières années, il est arrivé que le résultat de l'estampillage à chaud soit détérioré lors de l'entreposage dans des caisses ou alors que des étiquettes se décollent pendant le refroidissement du produit. En travaillant ensemble, nous avons pu aborder ces problèmes dès la phase conceptuelle et les contourner », explique Violeta Nikiforova, directrice chez Rotoprint OOD.

« Le film PP Silver TC 50 se travaille très bien. De plus, il est parfaitement adapté à certaines conceptions en raison de sa brillance et des conditions de stockage spéciales de l'étiquette. Jordan était ravi de travailler avec ce matériau ne nécessitant pas d'estampillage à chaud. »

Violeta Nikiforova ajoute que le processus d'impression est très simple et nécessite juste trois ou quatre couleurs flexo. Les effets originaux de relief et de gravure de l'étiquette Glarus sont obtenus par l'utilisation de finitions mates et brillantes, tandis que le revêtement blanc partiel donne une couleur aux nuances hétérogènes.

Stratégie efficace : des ventes proches des capacités de production

Actuellement, l'étiquette Glarus est l'unique complexe auto-adhésif utilisé sur une bière bulgare. Le frontal et l'adhésif garantissent un rendu visuel exceptionnel en magasin. Deyan Ivanov ajoute que les ventes de bière artisanale ont pratiquement rejoint leurs capacités de production.

« Nous créerons de nouvelles saveurs et d'autres étiquettes de différentes couleurs pour continuer à différencier nos bières. Nous souhaitons cependant garder une image de marque cohérente, afin que le client reconnaisse tout de suite nos produits et l'ajoute à son caddie. Nous continuerons à employer ces stratégies efficaces. »