UPMRaflatac
  • Notre Actualité
  • Actualités
  • UPM Raflatac et UPM Biofuels unissent leurs talents pour créer des matériaux d'étiquetage innovants sans énergies fossiles

UPM Raflatac et UPM Biofuels unissent leurs talents pour créer des matériaux d'étiquetage innovants sans énergies fossiles

Press Release, Product news 16.9.2019 10:00 EEST

upm-raflatac-fossil-free-adhesive.jpg

UPM Raflatac et UPM Biocarburants unissent leurs forces pour innover et construire un avenir affranchi des énergies fossiles. UPM Raflatac met sur le marché deux matériaux d'étiquetage renouvelables à base de bois qui sont le fruit de cette collaboration : le Forest Film™ UPM Raflatac et l'adhésif zéro énergie fossile UPM Raflatac. Ces matériaux d'étiquetage innovants répondent au besoin des propriétaires de marques de remplacer les traditionnels matériaux fossiles vierges par des matériaux renouvelables. Ils sont principalement composés de naphte UPM BioVerno™, un matériau renouvelable idéal pour remplacer les matières premières fossiles par des matières premières renouvelables issues de sources durables.

Le Forest Film™ UPM Raflatac est le premier matériau pour étiquettes film en polypropylène à base de bois à apparaître sur le marché. L'adhésif zéro énergie fossile RP48 d'UPM Raflatac est une solution renouvelable à usages multiples. Associé à d'autres matériaux d'étiquettes issus d'un approvisionnement responsable, comme le RAFNXT+ d'UPM Raflatac, respectueux des forêts, cet adhésif constitue une solution complète qui rend l'étiquetage encore plus durable à tous les niveaux.

Le Forest Film et l'adhésif zéro énergie fossile sont des solutions faciles à intégrer qui ne nécessitent aucune modification des processus de production et qui peuvent aisément remplacer les traditionnelles options fossiles. Ces produits associent l'économie circulaire à la bioéconomie renouvelable : une tonne de matières premières fossiles peut désormais être remplacée par une tonne de matières premières renouvelables.

« Ces innovations produits constituent une étape très importante de notre parcours vers un étiquetage dans un futur plus intelligent, affranchi des énergies fossiles. Pour les marques, choisir nos matériaux d'étiquetage renouvelables signifie aller encore plus loin dans leurs efforts pour utiliser des emballages plus renouvelables. De plus, ces matériaux offrent la même qualité et les mêmes performances que les matériaux fossiles traditionnels, et apportent aux emballages durables une touche finale facile à utiliser », explique Oona Koski, Responsable Développement Durable chez UPM Raflatac.

UPM construit un avenir plus durable en remplaçant les matériaux fossiles non renouvelables par des alternatives renouvelables issues de résidus de bois. L'entreprise utilise les matières premières de manière efficace pour créer de nouveaux produits et services issus de la fibre de bois, de biomolécules, de résidus et des flux périphériques.

« La principale matière première de ces produits est le naphte BioVerno d'UPM, fabriqué à partir de tallöl, un résidu de production de pâte à papier. C'est un exemple idéal d'un nouveau produit innovant qui provient de forêts gérées de manière durable et d'une avancée concrète vers un avenir affranchi des énergies fossiles », explique Panu Routasalo, Vice-Président, UPM Biofuels.

Pour en savoir plus sur ces solutions innovantes, rendez-vous au stand (5D41, Hall 5) de la Labelexpo Europe.

Cliquez ici pour télécharger les images »

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Oona Koski, Manager, Sustainability, UPM Raflatac, Tel. +358445757454