Le développement durable en action

Nous avons pour objectif de faire des étiquettes un élément visible et durable dans le cycle de vie de tous les produits. Les étiquettes sont un produit important et celles-ci sont une démonstration du développement durable en action.
Horizontal divider

 

 

Biofore Site™ ou l'histoire d'un succès : l'usine d'UPM Raflatac à Changshu reconnue comme entreprise verte par les autorités de Changshu en Chinehttp://www.upmraflatac.com/emea/fr/news/details/upm-raflatacs-changshu-factory-recognized-as-a-green-company-by-the-changshu-government-in-china-2018-1Biofore Site™ ou l'histoire d'un succès : l'usine d'UPM Raflatac à Changshu reconnue comme entreprise verte par les autorités de Changshu en Chine<p>​</p><p>L'usine d'UPM Raflatac à Changshu a été reconnue comme entreprise verte dans une note environnementale donnée par les autorités de Changshu en Chine. L'usine a reçu la plus grande distinction sur 5 niveaux (vert/bleu/jaune/rouge/noir). Celle-ci reflète les performances de l'usine dans trois domaines : la gestion environnementale et les émissions, la conformité à la réglementation ainsi que l'impact social.</p><p> <img src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2018/Jukka%20and%20Yifan%20in%20CS%20570.jpg" alt="" style="margin:0px;" /> </p><p>« Nous avons tout mis en œuvre pour développer les performances en matière de développement durable et nous sommes honorés de recevoir cette distinction. En 2017, 582 entreprises ont été évaluées dans le district de Changshu, parmi lesquelles seules 30 ont été classées comme vertes », indique <strong>Jukka Piitulainen</strong>, Directeur général des usines d'UPM Raflatac dans la région APAC. « Notre effort collectif a permis à notre entreprise d'être aujourd'hui considérée comme une référence dans la région. »</p><p>UPM Raflatac s'engage en faveur d'un avenir plus intelligent en améliorant les performances écologiques de ses sites de production grâce au concept Biofore Site™. Ce concept est aligné sur les objectifs de développement durable des Nations Unies et offre un cadre permettant d'atteindre les objectifs de responsabilité 2030 d'UPM en matière de performances environnementales, sociales et économiques.</p><p> « Nous avons mis en œuvre plusieurs initiatives dans le cadre de notre concept Biofore Site pour améliorer nos performances environnementales », explique<strong> Yifan Qian</strong>, Responsable environnemental de l'usine de Changshu. Par exemple, réduire les incidents de pollution grâce au programme Clean Run, réduire les émissions atmosphériques avec les systèmes de filtrage du carbone, réduire la consommation en énergie et en eau et veiller à trier correctement les déchets. »</p><p>Nous soutenons également le développement de communautés plus respectueuses de l'environnement par le biais de nos initiatives en matière de sécurité et de bien-être, nos activités pour la journée de la famille, nos bourses d'études universitaires et notre collaboration avec la China Women's Development Foundation (CWDF).</p><p>Nos mesures de développement durable en Chine et dans le monde entier démontrent clairement qu'UPM Raflatac est un partenaire de choix pour les clients, les utilisateurs finaux, les fournisseurs et toutes les autres parties prenantes.</p><p> <img src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2018/bioforesite_logo.jpg" alt="" style="margin:0px;" /> </p><p> <em>UPM Raflatac s'engage en faveur d'un avenir plus intelligent en améliorant les performances écologiques de ses sites de production grâce au concept Biofore Site™. </em></p><p> <em></em> </p><p> <em>  </em></p><p> </p><p>  </p><p>       </p><p>       <br> </p>
Ouvrir la voie à un étiquetage éco-responsable du vin, des spiritueux et des boissons artisanaleshttp://www.upmraflatac.com/emea/fr/news/details/leading-the-way-in-sustainable-labeling-of-wine-spirits-and-craft-beverage-2018-2Ouvrir la voie à un étiquetage éco-responsable du vin, des spiritueux et des boissons artisanales<p>Au cours des dernières années, le secteur du vin, des spiritueux et des boissons artisanales a poursuivi son élan en faveur du développement durable, en adoptant de plus en plus de complexes adhésifs certifiés dont les matériaux proviennent de forêts gérées de façon responsable. L'utilisation de papier pour étiquettes certifié est en passe de devenir la nouvelle norme au sein du secteur plutôt que de rester une exception, et UPM Raflatac lui apporte son soutien en continuant d'élargir sa gamme de produits éco-conçus pour répondre à ce besoin croissant.</p><p> <img src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2018/sustainable-wsc-labeling.jpg" alt="" style="margin:5px;" /> </p><p>L'utilisation de matières premières issues de sources durables constitue la première étape incontournable de notre processus de conception respectueux de l'environnement. Chez UPM Raflatac, nous avons élargi notre gamme de frontaux certifiés destinée au segment du vin, des spiritueux et des boissons artisanales afin de permettre à nos clients (transformateurs d'étiquettes et propriétaires de marque) de faire plus facilement des choix durables pour un futur plus intelligent. <br> <br>Actuellement, plus de 75 % des complexes adhésifs utilisés pour l'étiquetage du vin, des spiritueux et des boissons artisanales sont fabriqués à partir de papier certifié PEFC™ ou FSC™. Ainsi, nous nous rapprochons de notre objectif ambitieux d'offrir uniquement des produits certifiés sur ce segment. Ces certifications garantissent que la matière première bois utilisée dans nos produits est collectée en toute légalité et provient de forêts gérées de manière éco-responsable. En seulement neuf ans, le nombre de produits d'étiquetage certifiés que nous proposons est passé de zéro à plus de 850. En élargissant notre gamme de complexes adhésifs avec pour objectif de proposer uniquement des produits certifiés, nous aidons nos clients et les propriétaires de marques à faire des choix durables aussi simplement que possible.​</p><h2> <em style="color:#76b82a;">"Actuellement, plus de 75 % des complexes adhésifs utilisés pour l'étiquetage du vin, des spiritueux et des boissons artisanales sont fabriqués à partir de papier certifié PEFC™ ou FSC™."</em></h2><p>     <br>Les complexes adhésifs ne constituent cependant qu'une partie de l'histoire. Grâce à notre outil Label Life basé sur la méthode d'évaluation du cycle de vie, nous évaluons l'impact de nos produits sur l'environnement tout au long de leur cycle de vie, de l'approvisionnement en matières premières jusqu'à leur fin de vie. En outre, nous proposons également des produits papier optimisés offrant un impact environnemental réduit, et nos dorsaux peuvent être recyclés par le biais du programme de gestion des déchets RafCycle.<br> <br>Apprenez-en plus sur la façon dont nos solutions d'étiquetage éco-responsables pour le vin, les spiritueux et les boissons artisanales <a href="/emea/fr/solutions-and-services/labeling-solutions/wine-and-spirits/sustainable-wine-labels" target="_blank">aident nos clients et les propriétaires de marques à atteindre leurs objectifs environnementaux</a>, et découvrez notre gamme complète de <a href="/emea/fr/solutions-and-services/labeling-solutions/wine-and-spirits" target="_blank">solutions d'étiquetage adaptées à ce segment</a>.<br> <br>Vous pouvez également en apprendre plus sur notre collaboration avec le grand producteur de vin italien Cielo e Terra pour mieux comprendre <a href="/emea/fr/news/details/cielo-e-terra-and-upm-raflatac-cooperate-on-lifecycle-assesment-2016-5" target="_blank">l'impact environnemental des bouteilles de vin</a>.</p>
MUS Verpakkingen : essai d'une solution de film d'origine biologique pour l'étiquetage de boîtes métalliqueshttp://www.upmraflatac.com/emea/fr/news/details/mus-verpakkingen-testing-a-biobased-film-solution-for-can-labeling-2017-3MUS Verpakkingen : essai d'une solution de film d'origine biologique pour l'étiquetage de boîtes métalliques<p>​MUS, producteur d'emballages métalliques et de fermetures, a conclu un partenariat avec UPM Raflatac pour trouver une alternative plus durable à sa solution actuelle d'étiquetage. Historiquement, les produits de MUS étaient principalement utilisés dans les secteurs de la peinture et des produits chimiques, mais aujourd'hui, MUS propose un large éventail d'emballages métalliques, de fermetures et d'aérosols destinés aux secteurs de la cosmétique et de l'alimentation. </p><p><img src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2017/RafBio2-570.jpg" alt="" style="margin:0px;" /></p><p>Dans le cadre de la collaboration avec UPM Raflatac, MUS a testé le nouveau matériau RafBio PE dans les applications. Le film RafBio PE est un choix plus écologique par rapport au film PE classique. Il est fabriqué à partir d'éthanol de canne à sucre et contient plus de 80 % de matières premières renouvelables d'origine végétale. Ce film éco-conçu réduit les émissions de gaz à effet de serre et s'adapte aux mêmes systèmes de recyclage utilisés que les films PE d'origine fossile. </p><p>Pour la série de tests, MUS a étiqueté des boîtes cylindriques de 1 litre avec le film RafBio PE Clear FTC 85. L'objectif est d'utiliser le matériau d'étiquette RafBio également sur d'autres formats, étant donné que la taille des boîtes étiquetées va de 125 mm à 5 litres. </p><p>Au sein de l'UE, le taux de recyclage des boîtes métalliques s'élève à 70 %. Les boîtes métalliques pouvant être recyclées indéfiniment, elles s'inscrivent dans une économie circulaire. Le fait de proposer une solution d'étiquetage durable pour les boîtes métalliques est un avantage non seulement pour les clients mais aussi pour l'environnement. </p><p>Le matériau RafBio PE Clear FTC 85 renouvelable remplace les matières premières fossiles et réduit les émissions de CO2 lors de la décoration et de l'identification des produits, offrant ainsi un emballage éco-conçu. </p><p>« Aux Pays-Bas, le taux de recyclage des boîtes est de 95 %. Disposer des étiquettes RafBio PE vient renforcer notre gamme de produits et nous aide à créer un produit vraiment durable, préoccupation très importante pour un nombre croissant de nos clients », déclare Willem Mus, PDG de MUS Verpakkingen.</p><p>Outre l'essai de cette nouvelle étiquette durable, MUS a rejoint le programme RafCycle® d'UPM Raflatac pour le recyclage des dorsaux glassine. Une fois collectés, les dorsaux glassine sont transformés en papier magazine chez UPM Plattling, en Allemagne. </p><p><a href="http://assets.upmraflatac.com/PDF/News%20and%20Publications/UPM_Raflatac_SuccessStory_Mus%20Verpakkingen.pdf" target="_blank"><img class="ms-asset-icon ms-rtePosition-4" src="/_layouts/images/icpdf.png" alt="" />Télécharger l'étude de cas » </a></p><p><strong></strong> <img src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2017/RafBio-ladder.jpg" alt="" style="margin:0px;" /></p><p><strong>Client :</strong> <a href="http://www.musverpakkingen.nl/en/" target="_blank">MUS Verpakkingen </a><br><strong>Matériau d'étiquette :</strong> RafBio PE Clear FTC 85 par UPM Raflatac</p><p>    </p><p>   </p>
Marsalkka : une bière artisanale dans une cannette étiquetée et recyclablehttp://www.upmraflatac.com/emea/fr/news/details/upm-raflatac’s-vanish-fit-for-labelling-recyclable-aluminium-beverage-cans-2016-1Marsalkka : une bière artisanale dans une cannette étiquetée et recyclable<p>Les cannettes étiquetées avec un film VANISH™ d'UPM Raflatac peuvent désormais être recyclées en Europe. Novelis, la plus grande société de recyclage de cannettes en aluminium au monde, confirme que l'étiquette VANISH™, d’une épaisseur de seulement 23 microns, est suffisamment légère pour ne pas affecter la qualité de l'aluminium recyclé.</p><p>Ce qui était auparavant considéré comme impossible ou non rentable, VANISH™, le film en PET ultra-mince d’UPM Raflatac, l’a rendu faisable : l’étiquetage auto-adhésif de cannettes de boissons, le recyclage avec les cannettes en aluminium classiques et la possibilité pour les marques de boissons de commercialiser de petits lots de boissons de manière économique.</p><p><img src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2016/Marsalkka-recyclable-label-570px.jpg" alt="" style="margin:5px 0px;" /><br></p><h2>Rentabilité et flexibilité pour les petits lots</h2><p>La brasserie finlandaise Saimaan Juomatehdas est la première entreprise en Europe à adopter VANISH™ pour le conditionnement d'une bière artisanale dans des cannettes en aluminium étiquetées, lesquelles sont intégrées dans un système de consigne en vue de leur recyclage. Le système finlandais de recyclage de contenants de boissons est réputé comme le plus efficace au monde. Les cannettes consignées, remboursées au moment de leur dépôt, sont les contenants les plus recyclés, avec un taux de recyclage allant jusqu'à 95 %.</p><p>Dans la mesure où les cannettes imprimées en direct ne sont pas fabriquées en petits volumes, l'étiquetage auto-adhésif est indispensable pour que la mise en cannette de petits lots de boissons soit rentable. De plus, les étiquettes auto-adhésives peuvent être produites plus rapidement que les cannettes décorées en direct ; les producteurs de boissons peuvent ainsi répondre à la demande des consommateurs en toute flexibilité et lancer des campagnes promotionnelles sans avoir un surplus de contenants en stock.</p><p>« Saimaan Juomatehdas s’engage pour le développement durable, c’est pourquoi nous voulions trouver un moyen de mettre en cannette nos lots de boissons plus réduits sans renier nos convictions écologiques. En examinant les différentes options possibles, nous avons découvert le matériau d’étiquetage fin VANISH™. Avec l’aide d’UPM Raflatac et d’Auraprint, une imprimerie spécialisée dans les solutions d’étiquetage, nous avons envisagé d’utiliser ce matériau pour fabriquer des cannettes recyclables. C’est à ce moment-là que tout a commencé à se mettre en place », commente <strong>Jussi Laukkanen</strong>, PDG de Saimaan Juomatehdas.</p><h2>Des niveaux de différenciation spectaculaires</h2><p><img class="ms-rtePosition-2" src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2016/Marsalkka-Vanish-label-150px.jpg" alt="" style="margin:0px 5px;" />VANISH™ offre aux boissons en cannette les avantages visuels des technologies d'impression d'étiquettes auto-adhésives, pour un résultat supérieur à l'impression directe traditionnelle. Outre un aspect « sans étiquette » impressionnant, il est possible de différencier et personnaliser davantage les produits à l'aide de designs spectaculaires et de finitions haut de gamme, parmi lesquels des coloris très brillants et vifs, des détails d'une grande finesse ou encore des éléments photographiques. </p><p>« Nos clients finaux dans le secteur des boissons accordent une grande importance au conditionnement de leurs produits. VANISH™ est un matériau d’étiquetage intéressant et extrêmement polyvalent ; il constitue la solution idéale pour des entreprises telles que Saimaan Juomatehdas, qui s’efforcent de créer des produits de grande qualité avec un fort impact visuel », estime <strong>Tuomo Wall</strong>, Directeur de la Division Films d’UPM Raflatac. </p><p>« VANISH™ constitue également une solution à la fois rentable et éco-responsable en termes de décoration de plus petits lots de cannettes de bière et d'autres boissons. Les marques européennes disposent désormais d’une option de présentation qui met en valeur leurs produits tout en offrant l’avantage d’être recyclable et de respecter l’engagement d’UPM Raflatac et de leur propre entreprise en faveur du développement durable. »</p><p><strong>Pour plus d'informations, veuillez contacter : </strong><br>M. Tuomo Wall, Directeur de la Division Films, UPM Raflatac</p><p> </p><p>    </p>
Cielo e Terra : évaluer l'impact environnemental des bouteilles de vinhttp://www.upmraflatac.com/emea/fr/news/details/cielo-e-terra-and-upm-raflatac-cooperate-on-lifecycle-assesment-2016-5Cielo e Terra : évaluer l'impact environnemental des bouteilles de vin<p>UPM Raflatac a participé, avec le fameux producteur de vin italien Cielo e Terra, à une évaluation du cycle de vie des bouteilles de vin afin de mesurer leur impact sur l'environnement. Cette étude très complète, réalisée conformément aux normes ISO 14040/44, prend en compte l'ensemble du cycle de vie d'une bouteille de vin et de ses emballages. Elle sera présentée lors d'un congrès organisé dans le cadre du salon international du vin et des spiritueux Vinitaly, le 12 avril 2016.</p><p><img class="ms-rtePosition-4" alt="UPM Raflatac et Cielo e Terra s'associent pour évaluer l'impact environnemental des bouteilles de vin" src="http://assets.upmraflatac.com/News%20images/2016/UPM-Raflatac-Cielo-e-Terra-Freschello-Rosso-Vivo-w570px.jpg" style="margin:5px;" /> </p><p>« Notre objectif est de mieux cerner l'impact environnemental de nos produits et de trouver comment le réduire en coopérant avec nos fournisseurs. Les bénéfices de nos récents investissements dans des énergies renouvelables sont clairement visibles comme le montrent les résultats de l'évaluation du cycle de vie », explique <strong>Giampietro Povolo</strong>, Responsable Finances et Opérations, Cielo e Terra. « Si l'on compare les années précédant nos investissements à celles qui ont suivi, nous constatons une réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'ordre de 10 % et une baisse de la consommation d'eau de 24 % au cours du cycle de vie d'une bouteille de vin. »</p><p>L'évaluation réalisée montre que la production de verre est la phase du cycle de vie du produit qui a le plus d'impact sur l'environnement. L'énergie et le combustible utilisés sur le site de production, ainsi que les emballages secondaire et tertiaire tels que les caisses, les palettes et les emballages plastiques comptent également parmi les critères importants de mesure de l'impact environnemental. </p><p>Cielo e Terra accorde depuis longtemps une grande importance à sa responsabilité sociale et l'entreprise imprime déjà une large part de ses étiquettes sur des supports UPM Raflatac certifiés FSC et PEFC, fabriqués à partir de matériaux issus de forêts gérées selon les principes du développement durable. Cielo e Terra participe également au programme RafCycle d'UPM Raflatac, en collectant et recyclant le papier dorsal glassine mis au rebut lors du processus d'étiquetage dans l'usine spécialisée de Plattling d'UPM Raflatac en Allemagne.</p><p>« Notre coopération avec Cielo e Terra sur les questions de développement durable a débuté en 2013 avec le programme RafCycle », explique <strong>Stefano Pistoni</strong>, Responsable Utilisation Finale, Vins et Spiritueux chez UPM Raflatac EMEIA. « Notre évaluation conjointe du cycle de vie est le prolongement naturel de notre dialogue et montre comment un producteur de vin et un fabricant d'étiquettes peuvent s'associer dans l'intérêt commun du développement durable. »</p><p> <strong>Pour plus d'informations, veuillez contacter :</strong><br>Stefano Pistoni, Responsable Utilisation Finale, Vins et Spiritueux, UPM Raflatac EMEIA</p><p> </p><p> <strong>Pour en savoir plus:</strong></p><ul><li> <a href="http://www.upmraflatac.com/emea/fr/solutions-and-services/product-ranges-and-services/labellife">Des choix durables fondés sur l'évaluation du cycle de vie la plus complète du secteur</a></li></ul><p> </p>